Des projets pour mieux apprendre

Parmi les nombreuses méthodes susceptibles d’améliorer la motivation des élèves, la pédagogie par projet est souvent citée, depuis plusieurs décennies.

Clara Nicolo

Des projets pour mieux apprendre

L’apprenant possède des connaissances et des compétences sur lesquelles il va s’appuyer pour construire son projet. Dans la réalisation même de ce projet, il construit son savoir au fur et à mesure, en faisant et réparant ses erreurs, étapes nécessaires qui apportent autant de nouvelles connaissances que l’apprenant peut réutiliser pour pouvoir finaliser son projet. Le caractère concret des réalisations intermédiaires faites par les élèves permet d’échanger, de critiquer, de réfléchir en vue de leur amélioration, en bref, d’apprendre. 

 

Les projets peuvent servir à augmenter la motivation des élèves dans un but d’apprentissage. L’aspect concret des projets est la source première de motivation des élèves, mais il ne suffit certainement pas. L’enseignant doit également prendre en compte d’autres facteurs dans la constitution de son projet : bien entendu, l’intérêt que les élèves porteront au projet, puis l’étendue de leurs compétences et de leurs savoirs et enfin le fait qu’ils doivent rester concentrés sur la seule réalisation du projet, et non sur une éventuelle compétition avec les autres élèves, ce qui pourrait les dévier de leur objectif premier d’apprentissage. Lors de la réalisation du projet, l’enseignant doit également pouvoir soutenir les élèves dans le développement de leur autonomie.

 

L’apprentissage par projet est porteur de beaucoup d’espoirs pour l’éducation : en construisant le savoir des apprenants dans une perspective individuelle et professionnelle, en les initiant en même temps au travail en équipe et à une prise de responsabilité et d’autonomie, il paraît motivant et formateur mais peut se révéler inefficace lorsque les précautions de structuration du projet, de soutien de la motivation et d’accompagnement de l’enseignant ne sont pas réunies. C’est à un changement profond que l’apprentissage par projet amène, changement qui est déjà en marche puisque le système éducatif « parle en projets » depuis une trentaine d’années, et qui est effectif dans plusieurs pays et dans certaines filières proches du monde professionnel en France.

 

Pour aller plus loin